04 septembre 2008

de retour

mais c'est pas pour la bonne cause...c'est que je vais mal et qu'il faut que je libère tout ça.

Bon on commence par les trucs cools, après plusieurs désagréments pendant ce dernier trimestre de grossesse, mon bout de chou est arrivé mercredi 27 aout à 10h45, 50,5 cm, 3,210 Kg. Un accouchement difficile avec forceps qui ont abimé mon bébé mais il est aujourd'hui réparé.
et je dois dire, en toute objectivité, qu'il est bien mignon. Un vrai poupon. Et puis il est super sage, un vrai petit ange. Nous sommes heureux d'avoir ce petit loup dans notre vie.

là maintenant passons aux choses moins cool. Je suis sortie de la mater dimanche. la veille l'anesthésiste est venu me voir car j'ai perdu beaucoup de sang pendant l'accouchement, je suis donc super anémiée. Ce qui explique donc mes états d'essoufflement, de fatigue etc. Ils m'ont proposé de me faire transfuser avec les risques que ça comporte et le fait que je pourrai plus jamais donner mon sang. Sinon, il faudra 2 mois pour que je refasse mon taux de fer et d'hémoglobine et que je sois de nouveau comme avant. j'ai refusé la transfu en me disant que c'était toujours mieux si je pouvais éviter.
bref, ct la mauvaise nouvelle du week end.
et mardi soir je regarde mon épisio car ca me piquait, et je vois un trou :-0 avec la chair et tout. en dessous du vagin, là je panique et je pleure. rdv en urgence le lendemain matin : infection qui a fait un abcès et fait sauter les points. 10-12j de cicatrisation, ATB, antiseptique etc.
bon, ouf, pas besoin de refaire des points. je vais me soigner tout ca et ca va rentrer dans l'ordre.  le moral était bon.
Et ce matin je vais mon soin. Je regarde, waw le trou a grossit !! bah merde, ca devait rentrer dans l'ordre de jour en jour, là, c'est loin d'être le cas. Ca fait un trou énorme qui rejoint le vagin. Je suis 6 pieds sous terre, je suis mutilée et détruite. Je me sens très mal. Une de mes craintes de l'accouchement était de perdre mon intégrité féminine, et bien je suis pas déçue.
Je pourrai jamais retrouver mon corps d'avant, jamais retrouver une vie sexuelle. Mon corps est détruit.
Je vais mal. Je retourne chez le gynéco demain matin pour voir car je l'ai appelé auj.
et puis je voudrais une infirmière car je ne veux plus voir ça. je veux plus avoir à m'en occuper, et puis savoir que qq1 pourra cheker tous les jours ou ça en est, ça me rassure. la seule chose cool c'est que je ne souffre pas, je sens le trou donc je suis super mal à l'aise, j'ose pas bouger, j'ai peur que ça empire vu que ca a empiré depuis hier.
voilà chers lecteurs, si vous êtes encore là, où j'en suis.

Posté par Sev__ à 19:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur de retour

    Ouhlàlà bon courage ma belle!! Heureusement bébé est là et en bonne santé mais pour l'épisio j'espère que ça va s'arranger!! J'en ai eu une moi aussi, déjà que c'est pas rassurant de se savoir recousu mais alors si ça se passe mal au secours!!!

    Encore une fois bon courage j'espère que les docteurs sauront arranger ça!

    Posté par audrey, 10 septembre 2008 à 15:05 | | Répondre
  • Eh bien que dire...D'abord Félicitations pour ton bout de chou...
    Et ensuite tout plein de courage.
    Garde le moral ma belle
    Bises

    Posté par Nhan_hien, 10 septembre 2008 à 23:15 | | Répondre
Nouveau commentaire